arpschuino

Piloter un moteur pas à pas (puissant) en DMX avec l'arpschuino.


arpschuino et moteur pas à pas

Nous allons voir comment piloter un moteur pas à pas de puissance, en DMX, avec l'arpschuino et un driver.

Matériel requis:

* Nous n'avons aucun lien avec les sociétés citées, les images et les liens sont fournis à titre d'exemple.

Le driver proposé permet de piloter tout moteur pas à pas bipolaire (à 4 fils), de 0,5 à 3,5 A, ce qui fait déjà de gros moteurs. Pour des moteurs encore plus puissants, voir ici par exemple, pour un driver de 7,2 Ampères au fonctionnement similaire.

L'alimentation doit être choisie en fonction du moteur, ne pas hésiter à la surdimentionner un peu. Dans le cas de moteur 12V, elle peut aussi servir à alimenter l'arpschuino.


Préparatifs

On commence par configurer le driver à l'aide du tableau imprimé sur son boîtier.

tableau

Les trois premiers dip switchs servent à définir le nombre de pas par tour. On va pour l'instant partir sur une valeur moyenne de 800 pas. Ce qui donne on-off-off. Les trois suivants permettent de régler l'intensité du courant délivré par le driver. Choisir une valeur inférieure ou égale à l'intensité de votre moteur. Notre moteur est un 4,2A, on choisit donc 3,5A (off-off-off).

dip switchs

Câblage

Effectuez toujours le câblage hors tension. Reliez d'abord l'alimentation, GND(-) et VCC(+).

Puis les 4 câbles du moteur, les couleurs correspondent généralement à la photo, dans le cas contraire réferez vous à la datasheet de votre moteur.

câblage

On va utiliser l'adaptateur arp>breadboard pour connecter le driver à l'arpschuino, on peut aussi choisir de souder directement un câble.

Reliez la masse (gnd ou -) aux entrées DIR - et PULL -. Puis D3 de l'arpschuino ou 1 de l'adaptateur, à l'entrée PULL + (fil bleu). Et enfin D5 de l'arpschuino ou 2 de l'adaptateur, à l'entrée DIR + (fil jaune).

câblage

Le code

Le code par défaut de l'arpschuino ne permet pas de piloter des moteurs pas à pas.

Il va donc falloir reprogrammer l'arpschuino (tuto ici) avec arpschuino_stepper disponible en page téléchargement.

code source

Avec ce code, un premier circuit va permettre de définir une position, un second de contrôler la vitesse.

On branche ?

Il ne reste plus qu'à alimenter l'arpschuino (la led rouge devrait s'allumer), le driver et à brancher le câble Dmx. Dès qu'on reçoit du signal, la led verte se met à clignoter rapidement.

On peut maintenant tester le montage en montant les niveaux de la première adresse DMX (par défaut 1 ou celle définie par l'arpdress board).

Le moteur tourne ?

Ca y est ça marche !

Attention la carte n'écoute plus le DMX pendant que le moteur tourne. Une courbe permet d'avoir un mouvement fluide, en accélérant progressivement, puis en ralentissant avant de s'arrêter.

Pour ces raisons, il vaux mieux envoyer les positions cut, et gérer la vitesse avec le circuit suivant.

Les trois premiers dip switch permettent de contrôler le nombre de pas par tour. Les différentes positions vont jouer sur le nombre de tour que pourra effectuer le moteur et sur sa vitesse.

En cas de soucis ou d'hésitation n'hésitez pas à nous contacter :

arpschuino@gmx.fr